Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Patrick Lambin. Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Patrick Lambin.

Ricardo Sarmiento & Luis Carricaburu  •  Une force qui m’écrase

Inframince  • 
Festival
9 - 12 juin 2022
Arts Mutants
9 - 12 juin 2022
Festival
9 - 12 juin 2022
Arts Mutants
9 - 12 juin 2022
Festival
9 - 12 juin 2022
Arts Mutants
9 - 12 juin 2022
Festival
9 - 12 juin 2022
Arts Mutants
9 - 12 juin 2022

Une force qui m’écrase est une expérience qui propose de mémoriser dans le corps la mesure de sa propre volonté. Les performeurs invitent les spectateurs à porter un contrepoids de 13 kg environ. Au cours de la performance, le spectateur qui a décidé expérimenter le dispositif est invité à réaliser une déclaration spéculative, comme stratégie pour mesurer le temps pendant lequel porte le contrepoids. La performance révèle l’engagement comme le point central de la pièce et se traduit dans la capacité collective de générer un nouveau regard sur les espaces publics.

Ricardo Sarmiento est auteur et metteur en scène. Il travaille sur les identités migrantes, l’activisme et la sexualité, à partir de la remise en cause de la normativité et de la visibilité des corps dans notre société, avec un intérêt particulier pour le travail dans les espaces publics. Ricardo a collaboré avec Rimini Protokoll (Allemagne) et El Ciervo Encantado (Cuba).

Luis Carricaburu est danseur et performer. Il s’intéresse à la danse et à la chorégraphie pour connaître et créer dans la réalité un autre savoir que celui du discours et des images. Il recherche et questionne la place du corps comme champ de bataille, instrument pour l’idéologie mais aussi lieu délibération. Issu de la formation danse contemporaine de l’Université des Arts de La Havane, il a été interprète danseur de la compagnie nationale Danza Contemporánea de Cuba qui fonctionne sur le principe d’invitations de chorégraphes cubains et internationaux, avec laquelle il a tourné dans le monde.

Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
Ricardo Sarmiento et Luis Carricaburu, « Une force qui m’écrase ». INACT Festival des Arts Mutants 2021 «‍ Inframince » Photo : Christophe de Barry / Hans Lucas et Patrick Lambin.
INACT entretient les affinités qui rendent ses actions possibles