Politique / Polémique – 29/04/2017

Politique / Polémique

20h00 - 1h00 – Performance
@Salle des colonnes – 10 rue du Hohwald, 67000 Strasbourg
Tarifs : 8 € / réduit 4 €

PORTE BONHEUR

Linda Branco (Paris)

En continu @SalleDesColonnes

La performance participative en continu pendant le festival implique un investissement personnel physique ou symbolique. Il s’agira d’un stand de fabrication de porte-bonheur à partir d’objets de récupération et de végétaux apportés par l’artiste. Linda Branco soutient une vision individuelle sur l’homme et son avenir tout en lui permettant, par la création de ce porte-bonheur, d’avoir une prise avec ce futur.

http://lindabranco.com/

SIGNES

Johanna Rocard

(Rennes)

En continu

DSC_4177

Signes est une performance qui prend la forme d’un dialogue entre un narrateur et un danseur qui se rencontrent pour la première fois au sein du dispositif. Le narrateur, assis à une table fait l’énoncé de gestes, qu’il semble extraire d’un livre. Avant chaque description est donnée une date. Le danseur, autant que faire se peut, tente de reproduire les gestes auxquels il n’a accès que par la parole. Fragile, le geste apparaît fugacement puis laisse place au suivant. L’ensemble est éclairé par des lampes frontales, portées par les deux protagonistes. Aux tentatives incertaines et éphémères du corps,  s’ajoute une lumière fragmentée, en mouvement, propre aux actions nocturnes et souterraines.

« Johanna Rocard combine dans son travail des éléments disparates porteur d’une mémoire incertaine et fictionnalisée. Reliques de rituels païens énigmatiques, images d’archives de temps révolus ou imaginaires, pierres tombales ou magiques, objets trouvés dans la rue ou alors chinés chez le grossiste d’articles de fête en déstockage massif, Johanna Rocard invente un langage archéologique du devenir, témoin d’une société où l’amour est à la fois acte politique et bien de consommation. » Isabelle Henrion


http://johannArocard.wix.com

A la recherche de l’objet petit A ou le rien magnifique

Doriane Souillhol

Marseille

PUBLIC POOL #2_Salim Santa Lucia_IMG_7907_Web

Conférence performée : libre interprétation du concept lacanien d’objet « petit a » (l’objet cause du désir).
Un objet-trou, objet-manque qui brille par son absence, nécessaire à l’émergence du désir. 
On parlera entre autre de page blanche, de livre noir on traversera les paysages du Vide de Klein et de l’inframince duchampien. Et on tentera 
une cartographie possible des (im-) possibles apparitions de l’objet a dans l’art contemporain.

www.mydoriane.com

Revenu de base en alexandrins

Pierre-Louis Aouston

Strasbourg

Autoportrait_INACT_Aouston

Revenu de base en alexandrins est une performance et poésie sonore accompagnée d’une bande audio rythmique constituée de mots, de rythmes qui portera sur le revenu de base.
http://aouston.wixsite.com/aouston

poesiemorte3
Une lecture dans le noir

Julien Blaine

Marseille

Créateur de la poésie action et acteur de la poésie performance, l’artiste s’efforce de rompre avec la lecture classique ; poésie qu’il incarne de sa voix et de son corps.
http://www.documentsdartistes.org/artistes/blaine/repro.html

The subtleties of pokeberry Rouge

Stellan Veloce

Berlin

 

StellanVelocePortfolio-3

La performance traite de la voix humaine et de sa relation à la construction de soi, en lien avec la performativité du genre, la modification du corps et  le post-humanisme.
soundcloud.com/stella-veloce  

Les textes sont des morceaux d’enfants

Collectif Patriotisme

Paris

_DSC8125 (light)_Web

La performance des trois artistes repose sur la mise en tension d’images simplificatrices dans une perspective prophétique et s’inspire des procédés de propagande politique tout en les sublimant, afin de créer un mélange d’angoisse et de plaisir chez le public.

www.patriotisme.org

Les chevals Hongrois

Grenoble

a0421597055_2 a1397512288_2
«Les Chevals Hongrois» est un ensemble d’individus scandant des juxtapositions sur des rythmes binaires: du rap néfaste à tendance tropicale. Exact. Groupuscule Grenoblois formé en 2005 par Roland Furieux & Muda de Bavière ; ils sont accompagnés dorénavant par Dj BoeufA (quelqu’un de bien) aux platines.
De la violence adéquat, de la tendresse légitime, un semblant d’ironie, des collaborations hasardeuses, des vidéos basses définitions, des albums gratuits, une autoproduction radicale: de l’artisanat local.
Les Chevals Hongrois représentent et se représentent sous différentes coutures aussi courtoises qu’improbable (spectacles de rue, ciné concerts, laveries, sales moches, bars, caves lugubres, palais des sports…), mais la plus belle légende qui a été dites sur eux est vraisemblablement celle de la soucoupe et du gâteau.

https://leschevalshongrois.bandcamp.com/